Category Archives: Web/App

19.04 – Setup an Ergathlon

Dimanche passé (le 17 novembre) j'avais l'immense plaisir de gérer les aspects techniques du CardiHome Triathlon, une organisation de Steven Van Roey qui comptait plus de 100 participants : une course de Ergs Concept2 (de what??) qu'on pourrait également appeler un Ergathlon! Mais en fait c'est quoi ?

Concept2 propose 3 machines permettant de travailler son "cardio". Le Rower, le SkiErg, et le BikeErg, j'en parlais également dans mon post concernant le Workshop Conditioning de Human Mechanics.

Ces machines sont toutes équipées d’un moniteur appelé PM5 qui, malgré son apparence assez basique, permet de réaliser des interconnections assez amusantes, comme se connecter en bluetooth à une app mobile, ou relier plusieurs machines entre elles et mettre en place une course !

Et c’est exactement ce que nous avons mis en place au CardiHome Triathlon. 10 lignes, de 3 machines chacune, toutes reliées à mon PC sur lequel tournait le nouveau software de gestion de course proposé par Concept 2 : ErgRace.

Après avoir fait quelques tests sur 6 machines réparties en 2 lanes, à CrossFit 6000, le jour J commençait à approcher!

Le rendez-vous est fixé avec Steven le samedi afin de mettre en place et connecter les 30 machines dans la nouvelle box de Fabrice Marinelli, le "Dark Land" qui vient tout juste de déménager dans son nouvel espace de 1100m2.

La mise en place et la connection des machines n'est pas à négliger. Nous avons fait passer tous les cables réseaux sous les dalles de flooring de la box. Il aura fallu 3 heures à 2 pour pouvoir commencer les tests (merci Jason pour le coup de main).

Une fois toutes les machines connectées à mon PC, c'est le programme ErgRace qui gère les courses.

Pour chaque heat il faut configurer un fichier JSON qui contient le nom de l'athlete, ou de l'équipe et la lane sur laquelle il ou elle va participer, mais également d'autres informations comme le nom de la course et le format, le nom du heat, etc...

Niveau display, à nouveau ils ont bien fait ça chez concept2 : la course est diffusée en HTTP et peut être affichée dans un browser, tout simplement.

Je connecte un second PC à un projecteur, placé stratégiquement en face et proche des spectateurs, et le met en réseau avec le PC qui gère la course.

Finalement, pour ce qui s'agit du reporting, ErgRace propose également des fonctionnalités sympathiques.
Il est possible de générer un fichier pdf à imprimer avec les résultats de chaque heat.

Dans le cardre d’un Ergathlon, les temps de passages sur chaque machine ainsi que les temps de transitions sont également disponibles.

Pour les heats comprenant plusieurs catégories, les résultats sont bien affichés par catégorie; et pour les catégories réparties sur plusieurs heats il existe également une fonctionnalité de merge !

Si vous avez des questions concernant l’organisation d’une telle course n’hésitez pas à poster un commentaire, ou me contacter via le formulaire prévu pour ça !

19.03 – Inside the BlackLand’s

En août 2019 je découvrais l'envers du décor d'une compétition de CrossFit en participant en tant que Head Scoring au Belgian Throwdown, qu'on peut je pense considérer comme la plus grosse compétition du Royaume!

Head Scoring c'est quoi ? La personne en charge du Head Scoring est avant tout responsable de l'utilisation de la plateforme choisie pour la gestion du leaderboard. Durant l'évènement il faut s'assurer que les bénévoles assignés au scoring comprennent les scorecards qui arrivent par dizaines, et les encodent en continu dans la plateforme.

Ensuite, il y a les contestations des athlètes, et les vérifications et corrections des Head Judges. Et finalement pour le Belgian Throwdown qui est un évènement qui se déroule sur trois jours, les réunions avec le directeur sportif pendant lesquelles on exportait les résultats des athlètes pour établir leur planning du lendemain.

image

Vous l'avez compris, ici on se situe carrément derrière le pc, un rôle qui correspond à mes compétences de la vie de tous les jours au travers de mon activité de consultant freelance.

Le leaderboard c'est super important, pendant la compèt tout le monde a les yeux braqué dessus ! Certains travaillent avec des fichiers Excell qu'ils impriment et affichent mais l'idéal est de s'appuyer sur une plateforme dédiée. Pour les Belgians nous avons utilisé Wodcast. La plateforme Wodcast permet l'encodage des scores et l'affichage online en temps réel du leaderboard.

Les athletes ont la possibilité de suivre les résultats de chaque épreuve, pour chaque catégorie directement sur leur smartphone.

image
image
image
image

Il y a également un mode TV screen qui permet d'afficher les rankings sur grand écran en mode déroulant. Wodcast présente une interface bien faite et très intuitive pour la personne qui encode les scores, en plus de ça le support de Wodcast est réactif et ils s'occupent de configurer les différentes épreuves dans le système, ainsi que de créer les scorecards qui seront utilisées par les juges!

image

Cette première expérience était vraiment très enrichissante et m'a donné l'envie d'en connaître plus sur le monde des compétitions en CrossFit!

Ca tombait bien, à peine deux mois plus tard j'allais à nouveau me retrouver dans l'orga d'un tel event, en terre Carolo cette fois! Le BlackLand's Throwdown allait se dérouler les 12 & 13 octobre!

Le BlackLand's Throwdown La révélation

La compétition est plus petite que le Belgian Throwdown, 350 participants environ, divisés en 2 journées de compétition. Le samedi est consacré aux individuels et le dimanche aux teams. Ici je suis impliqué plus tôt dans le processus et nous décidons de travailler avec la plateforme Competition Corner.

Competition Corner présente plus de fonctionnalités liées à l'organisation des compétitions de CrossFit. Notamment concernant l'organisation des heats et donc également aussi l'affichage online du planning des workouts. Par contre il n'est pas prévu qu'ils design les scorecards, je me charge donc de cette tâche.

image
image

Comme je disait plus haut il est possible de designer chaque heat directement dans l'interface de Competition Corner, et d'y ajouter les athlètes dans chaque lane. De cette manière le planning des athlètes devient également disponible online. Ce qui facilite beaucoup la communication de ce genre d'info, on va dire, de la plus haute importance!

Cette seconde expérience dans le petit monde de l'organisation de compèts de CrossFit en Belgique est sans appel : je veux en faire partie!

A peine l'event terminé, nous démarrons un nouveau projet avec mon désormais associé Jonathan Meinguet.

Mais en attendant, rendez-vous le 16 & 17 novembre au CrossFit DarkLand pour le CardiHome Triathlon, où j'aurai le plaisir de gérer les aspects techniques de la course sur base du software ErgRace.

19.02 – Workshop Conditioning

Dimanche passé (le 22 septembre) j'assistais à un workshop organisé par les gaillards de Human Mechanics!

Pour ceux qui ne connaissent pas le concept: les deux copains, François et Victor, invitent un(e) guest lors d'un séminaire d'une journée se déroulant dans une box de CrossFit, afin d'échanger sur un sujet précis qu'il ou elle maîtrise, dans le but d’apporter de nouvelles connaissances à la communauté CrossFit Belge. Communauté qui semble même s'étendre au Nord de la France et au Luxembourg avec la présence d'owners de CrossFit Little Ships ou encore Crossfit Wiltz.

Cette fois le workshop se déroulait à CrossFit Lion Hill, une box bien placée dans une zone commerciale en bordure de R0 Est à hauteur de Waterloo. Malgré un confort assez spartiate (pas d'eau et pas de douches, WC extérieurs en cathycabine) la salle est assez lumineuse et spacieuse. Elle faisait en tout cas bien l'affaire pour la suite des évènements. 

Après une brève présentation des membres de l'audience, Steve, avec un E, donc la programmation s'écrit S.T.I.V.E., avec  un I, débute par une présentation théorique parlant d'un certain ATP et des différentes filières énergétiques.

Très intéressant, de quoi s'agit-il ?

L'ATP, a.k.a. l'Adénosine TriPhosphate, est un acide aminé qui résulte de la transformation des aliments. C'est l'énergie qui est stockée sous forme d'ATP qui fait se contracter nos muscles, et nous fait donc bouger. L'ATP n'est stockable qu'en très petite quantité, on parle d'environ 50kg d'ATP nécessaire pour courir un 10km. Vu la charge, on n'imagine pas se constituer un stock d'ATP avant l'effort pour ensuite la regénérer.

Lors d'un effort sportif, il faut donc continuellement renouveler l'ATP afin qu'il libère l'énergie nécessaire à nous faire avancer. C'est ici que les filières énergétiques entrent en jeu.

L'anaérobie alactique: le système ATP-CP (créatine phosphate). Au repos nos muscles possèdent déjà un petit stock d'ATP, qui lui permet d'entrer immédiatement en action pour 3 à 4", ensuite la CP qui est dans le muscle se transforme très rapidement en ATP pour une durée de 9 à 15". Ce système fonctionne sans oxygène et nous permet à tout moment d'entrer en action avec force. Ensuite, le corps fait appel au deuxième système d'énergie.

L'anaérobie lactique: le système à glycogène. Il est activé lors d'un effort intense de plus de 15". Le fameux stock de glycogène (qu'il est bon de reconstituer avec des glucides après un entrainement) est en mesure de produire de grandes quantités d'ATP, via la glycolyse anaérobie (dégradation du glucose sans oxygène). Ce système permet de prolonger l'effort intense pendant au moins 90". Le problème c'est qu'il produit également l'acide lactique, qui s’accumule et se dissocie ensuite en lactate et protons H+. Protons H+ qui provoquent une acidification du milieu qui elle même entraîne blocage la contraction musculaire, baisse de la glycolyse anaérobie et une douleur difficile à soutenir.

L'aérobie: le système à oxygène. Ce système utilise l'oxygène dans dégradation du glucose et des acides gras (stockés dans les tissus adipeux, la graisse). Cette réaction est longue mais elle est capable de produire d'énormes quantités d'ATP. C'est typiquement la filière sollicitée lors d'un ultra-trail, dont je vous parlais dans mon premier post : The Road To Chamonix!

Voici un tableau récapitulatif très bien fait que j'ai trouvé sur le site www.courir-plus-loin.com.

image

Et donc voilà, après ce rappel théorique que j'ai jugé intéressant de resynthétiser ici, car ça me permet également d'ancrer ces principes dans ma mémoire; nous avons approché le rameur pour revoir les 4 phases du "stroke" (un coup, un cycle de rowing). 

image

Ensuite, il était grand temps pour un peu de pratique! Le maestro s'est installé au milieu des deux rangées de rameurs et nous a demandé de toujours suivre son rythme. On a débuté à une cadence de 16 s/m (strokes/minute), durant les 5 premières minutes la cadence augmentait de 1 s/m chaque minute. Puis chaque 30 secondes, pour terminer à un stroke rate de 30 s/m.

Ce qui est génial avec les appareils concept2 c'est qu'il est possible de connecter le moniteur PM5 à son smartphone, via l'app ErgData, et chaque workout effectué peut dès lors être synchronisé sur leur site web dans ce qu'ils ont appelé le logbook! A titre d'exemple voici le graphique qu'ils présentent pour le 10' test dont je vous parlais à l'instant.

image

Une fois les workouts synchronisés dans le logbook de concept2 il est également possible de les faire apparaitre dans différents classements allant du 100m au 100K! A l'heure où j'écris cet article, pour la saison 2019/2020 qui s'étend du 01/05/2019 au 30/04/2020 il y a déjà 33 personnes ayant enregistré un 100K avec des chronos allant de 6h56 à 12h57… 

image

La saison passée je m'étais également classé dans un de ces rankings, sur semi-marathon, avec un chrono de 1:24:14.4, qui m'avait valu une 501ème place sur 3268 participants. Si vous aussi vous passez pas mal de temps sur le rameur je vous conseille d'installer ErgData de manière à tracker vos workouts. C'est une source de motivation qui parfois est nécessaire pour faire passer les longues session de votre programmation. N'hésitez pas à m'ajouter comme training partner, mon Ranking ID est 1210071 

Pour finir avec le rameur nous avons encore fait un effort court, plutôt typé CrossFit, de 30 Cals For Time. Il m'a fallu 1:00.9 pour le terminer en me rendant bien compte que ma filière anaérobie aurait bien besoin d'un petit coup de boost. Ca tombe bien c'est l'heure du repas! 

image

La suite de la journée s'est déroulée toujours dans la bonne humeur même s'il s'agissait d'un appareil que j'apprécie nettement moins, sans doute du fait de ne l'avoir que très peu utilisé. 

A nouveau Steve nous donne les recommandations d'usage de l'engin, et ensuite on passe par quelques ateliers de drill en groupes de 2.

On termine la pratique avec un buddy workout sur le SkiErg.

3000m For Time, avec un relai tous les 300m. Ce qui représente plus ou moins 5 gros sprints de 1'00"/1'10" par personne. Il me semble que tous les participants s'accordaient pour dire que "ça pique!"

image

Le workshop se termine sur la préparation et stratégie pour un 2K rameur, ainsi qu'une présentation de la S.T.I.V.E. programming.

Progra que j'ai eu la chance de suivre de septembre 2018 à mai 2019 en préparation du semi rameur, et ensuite de manière plus globale en variant les machines. J'ai extrait de mon carnet d'entrainement les workouts suivants que le coach m'avait programmés, et qui m'avaient soit beaucoup pu soit beaucoup fait souffrir.

image

En conclusion, pas mal de choses très intéressantes sont abordées. Je recommande sincèrement ce workshop qui aura à nouveau lieu en janvier 2020 à CrossFit Lavoisier, tickets disponibles ici ou via la page Facebook de Human Mechanics.